Jeux d’ombres et de lumière

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

“Effeuiller”. En lisant le thème de demain, j’ai d’abord fait cette tête : 🙄 (“mais qui a bien pu avoir cette idée de thème invraisemblable ?!”). Puis cette tête 🤦‍♀️ (“Eh oui : moi”). Mais bizarrement, j’ai tout de suite su comment j’allais traiter ce sujet et je savais que ça allait m’amuser de le faire. Avec les années, j’ai appris à reconnaître la grâce de ces moments où l’on vit simplement  du jeu et de la joie.

Effeuiller, pour moi, ça évoquait deux choses : le Crazy Horse et les Oignons. Du crazy Horse, je pensais en particulier à cette notion d’habiller les danseuses avec de la lumière. Cette nudité particulière qui, à sa façon, n’en est pas vraiment. Des oignons, je pensais aux multiples pelures, à leur finesse, leur transparence et leur fragilité.

Il m’a fallu attendre que le soleil du matin et l’heure propice : entre huit et neuf heures, le soleil s’étend en ce moment presque juste sur le mur ouest de mon salon. C’est donc là que j’ai installé mon micro-studio, fait :
– Pour le fond, d’une feuille de papier bleu clair format raisin.
– Pour les jeux d’ombres, du dossier en croisillon d’une chaise et de mon bouquet en coquillages (un bouquet de fleurs séchées aurait aussi fait parfaitement l’affaire)
– Pour le sujet lui-même, d’une gousse d’ail à demi entamée à défaut d’un oignon car le jeu, ici, c’est de faire avec ce que l’on a sous la main.
– Pour le matériel, de mon réflex compact Fujifilm, et de mon téléphone portable.

Si vous voulez en savoir davantage, tout cela est expliqué en détail dans mon cours de photo en ligne : comment installer son petit studio facilement chez soi et travailler ses mises en scène. 

Voici le résultat des photos prises ce matin pour illustrer le thème de demain :

En ce moment, ce genre de photo aux contrastes forts, aux ombres marquées et aux jeux de lumière maîtrisés sont les images qui m’inspirent le plus… et aussi celles qui me font un peu peur, car elles me font vraiment sortir de mes habitudes.

Souvent, quand on se lance dans des techniques auxquelles on n’est pas habituée,  on se sent maladroite et tout nous semble compliqué : la composition, les réglages de mon appareil, la retouche des photos. C’est inconfortable… et en même temps, parce que c’est différent de ce qu’on fait habituellement, justement parce que nos repères sont sans dessus dessous, on s’amuse follement. 

C’était le cas ce matin. Si bien qu’à la fin de cette mini séance photo (j’essaie de ne pas allouer plus de 15 minutes à cet exercice quotidien) je n’ai qu’une envie : persévérer et me lancer même, pourquoi pas, dans une série de photos qui me permette d’approfondir l’exercice et d’aller un peu plus loin afin, peut-être de commencer à me sentir à l’aise devant ces jeux particuliers d’ombre et de lumière.

20 juin - Effeuiller

avant

La photo brute fait vraiment partie de ces photos que l’on prend en ayant en tête le travail de retouche qu’on va faire. Ici, il est surtout question d’avoir des des ombres pas trop noires et des lumières pas trop blanches.

après

Ce qui m’a demandé le plus de travail : le recadrage. J’ai au moins fait dix essais. Le reste, je savais ce que j’avais en tête : une lumière douce, des contrastes léger et le rose tendre de l’ail que je voulais mettre en valeur.

J’ai vraiment hâte de voir ce que vous allez réaliser à partir de ce thème tellement tiré par les cheveux et j’espère que vous allez vous amuser autant que moi. N’oubliez pas que les petits conseils quotidiens ne s’appliquent pas qu’au thème du jour : pour moi, chaque thème est un prétexte pour partager avec vous des idées, des conseils, des astuces et des réflexions sur la créativité.

Je vous souhaite un week-end délicieux. Nous, on se retrouve lundi 😘

Anne-Solange

Retour haut de page