Ajoutez de la profondeur à votre image

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

Quelle joie de vous retrouver en ce premier jour du mois de juin !

Êtes-vous prête à faire frémir votre petit coeur d’artiste  ? Si vous ne l’êtes pas, ne vous en faites pas : je crois qu’on ne l’est, de toute façon, jamais vraiment. La créativité c’est comme tout le reste : un pas après l’autre, tout bêtement. Et moi je suis ohlala, pas du tout prête non plus (le nouveau site Vivre & Créer est encore en travaux), mais beaucoup trop heureuse de vous retrouver ! Alors c’est parti !

Le sujet de demain un air d’été est une parfaite manière de se retrouver et célébrer cette nouvelle partie de l’année, ne trouvez-vous pas ? Ce que j’ai aimé dans ce thème, c’est l’idée du “signe avant-coureur” ; quand l’été n’est pas encore là, mais qu’on peut déjà sentir son parfum autour de nous. Un courant d’air un peu plus chaud que d’habitude, une épaule qu’on a envie de dénuder, le couvre-lit qu’on remise au grenier… Et vous, à quoi vous fait-il penser, cet air d’été ?

Pour moi, c’est cette image des blés déjà hauts, déjà touffus, mais encore verts. Cet océan végétal. J’adore ce genre d’image qui tente de retranscrire une sensation. 

Mais il y a généralement une difficulté, avec ce type de photo : c’est compliqué de la rendre intéressante. On est souvent déçue en la faisant car la magie n’opère pas à l’image. On a devant nous un paysage qui nous touche, mais rien de cette magie ne transparaît. Pourtant, ce sont les bonnes couleurs, la même lumière… bref, c’est tout à fait la même chose ET tout à fait autre chose.

Souvent, ce petit je-ne-sais quoi qui empêche l’image d’avoir du charme, c’est qu’il n’y a rien qui nous permette de poser, de diriger notre regard. Et vous savez ce qui se passe quand notre oeil est perdu ? Il passe à autre chose et va se balader ailleurs. 

Pour éviter ça, il y a plein de façons de s’y prendre, dont je parle dans mon cours de photo en ligne. L’une d’elles consiste à introduire de la profondeur. Regardez :

Ajoutez de la profondeur

Dans l’image n°1 on comprend bien ce que j’ai voulu montrer, mais tout est plat. La chaleur, le mouvement, la part vivante des blés sont absents de l’image.

Sur l’image n°2 c’est déjà beaucoup mieux. Les deux marques laissées sans doute par un tracteur permettent d’asseoir et diriger le regard. Un peu comme si, nous-même, on était dans le sillage de ces marques et qu’on se promenait. Mais le premier plan gâche tout l’effet : un trou de terre sans aucun intérêt au milieu de la verdure. Du coup, on ne voit que lui.

Pour l’image n°3, j’ai changé de parti pris : adieu la profondeur, on se concentre sur les blés, leur mouvement, leur couleur. La photo est plutôt jolie je trouve, mais clairement, elle ne montre pas ce qui m’avait enchantée à ce moment-là et m’avait poussée à demander à David d’arrêter la voiture. C’est un compromis bancal.

Mais l’image n°4, elle, touche enfin du doigt mon envie première : il y a l’océan vert qui semble à perte de vue, ce premier plan vivant qui donne une impression de mouvement et les marques, tout en haut, qui semble indiquer un chemin à suivre, une aventure à tenter.

2 juin - Un air d'été

avant

La photo originale était de ces photos prise à la bonne heure, au bon moment. Elle aurait très bien pu se passer de retouche.

après

Mais j’ai tout de même eu envie de la recadrer un peu (vous voyez, ou pas ?) et de lui donner davantage de relief et rendre le vert plus profond.

À vous de jouer maintenant ! Je vous rappelle le principe : tout commence avec le guide 365 jours d’inspiration que vous avez téléchargé en vous inscrivant à cette lettre (sinon, vous pouvez le faire sur cette page). Il contient une proposition de thème  chaque jour que vous pouvez traiter en photo, en mots, en dessin… 

Du lundi au vendredi, je vous envoie une lettre qui contient une proposition pour le thème du lendemain, avec des petits conseils. Sur Instagram, vous pouvez publier vos productions en utilisant les hashtags #365joursdinspiration et/ou #atelierinstagratitude. Régulièrement, je partage mes images préférées. Petit bonus si vous êtes inscrite à mon cours de photo en ligne : vous pouvez me demander conseil pour améliorer vos images dans le groupe privé de l’atelier.

Voilà, je crois que vous savez tout ! À demain pour une nouvelle lettre,

Anne-Solange
Retour haut de page