Cherchez le particulier dans l’ordinaire

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

Vous avez été nombreuses à nous rejoindre ce week-end, je vais donc vous redire l’essentiel :) D’abord, bienvenue. Je m’appelle Anne-Solange Tardy et je vous apprends à voir, à montrer, à partager ce qui vous touche, au quotidien. Pour moi, photographier le quotidien, c’est faire l’expérience de la joie et de la gratitude : prendre le temps d’observer et retranscrire le monde avec le regard unique qu’on pose sur lui, et le partager pour, à notre tour, toucher d’autres coeurs.

Mais souvent on ne sait tout simplement pas par quoi commencer pour mettre en marche sa créativité. Je vous ai offert ce guide qui contient 365 idées pour faire éclore l’inspiration (en principe, il est réservé aux participants de mon cours complet de photo en ligne), pour vous y aider.

Et durant le temps du confinement, je vous envoie chaque matin une lettre qui vous incite à mettre en marche votre créativité, sortir de votre zone de confort et qui vous pousse à expérimenter.

Attention : je traite chaque jour du sujet du lendemain, de manière à ce que vous ayez un peu de temps pour vous en inspirer.

Le sujet de demain est « Mon plus vieux livre ». Voilà une petite photo des coulisse pour vous donner une idée de la manière dont ça s’est passé :)

Un thème comme “mon plus vieux livre” contient en lui-même le problème et sa solution.

Le problème : on a toutes fait des centaines de photos de livres. Comment se renouveler avec ça ?

La solution : ce livre n’est pas n’importe quel livre. Il a une histoire. Votre plus vieux livre, je suis presque sûre que vous avez tout de suite su lequel c’était et où il se trouvait. Et ça, pour la créativité, c’est un matériau en or massif.

Alors ! Qu’est-ce qui distingue ce vieux livre ? Sa couleur ? Ses pages déchirées ou perdues ? Son parfum d’encre qui a traversé les années ? Une illustration particulière ? Prenez le temps de vous poser cette question car c’est sans doute à partir de ce point particulier que vous allez pouvoir composer votre histoire.

Cherchez le particulier dans l'ordinaire

Pour qu’une photo raconte quelque chose, il ne suffit pas de monter l’objet dont on parle. C’est souvent le propre d’une photo qu’on juge décevante : ce qu’on veut montrer est présent sur la photo, mais ça ne retranscrit pas ce qu’on cherche à exprimer vraiment. Il faut donc chercher comment se faire comprendre.

Tout le monde est obsédé par les filtres et les retouches. Mais l’essentiel du travail de photographie se passe en réalité à ce moment-là : comment transmettre ce qu’on a en tête ?

Je voudrais vous montrer trois photos :

Version 1 : c’est ma première idée, mais elle ne fonctionne pas. La composition est jolie, la lumière OK, mais elle ne dit rien de spécial. Une photo de livre, quoi.

Version 2 : illumination ! Ce qui distingue ce livre de tous mes autres livres, c’est cette petite fenêtre qui dissimule le titre – les contes du chat perché – et qui m’enchantait, lorsque j’étais enfant. Par contre, la pince bleue est un problème. Non seulement, je ne la trouve pas jolie, mais surtout, elle distraie l’attention et on ne fait même plus attention à la petite fenêtre en question !

Version 3 : Je tiens enfin mon image. Ici, c’est une photo de livre, mais surtout, la composition nous oblige à porter attention sur ce que ce livre-là a d’absolument unique : la petite fenêtre en papier.

Vous voyez, c’est en cherchant le particulier (la petite fenêtre) dans l’ordinaire (un livre) que j’ai trouvé mon chemin pour faire mon image.

31 mars - Mon plus vieux livre

avant

Finalement, je préférais la position des mains de cette image et la composition générale, qui me semblait plus intéressante.

après

C’est donc cette image que j’ai choisie en la recadrant et en supprimant ma tête, ainsi que la pince dans mon application.

À vous de jouer, à présent. J’espère que ces éclairages vont vous aider à avancer dans votre pratique. J’ai hâte de voir vos vieux livres à vous sur Instagram. N’oubliez pas les hashtags : #365joursdinspiration et #atelierinstagratitude pour que je puisse vous retrouver. Tous les jours, je partage mes deux photos préférées en lien avec le thème du jour. Bien entendu, vous pouvez aussi me tagguer @annesolange.tardy.

Et n’oubliez pas d’inviter vos amis à participer. Cette communauté grandit de jour en jour et c’est grâce à vos partages :)

À demain !

Anne-Solange

Retour haut de page