Le minimalisme en photo

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

Nous sommes dimanche matin. J’espère que vous allez bien et que vous supportez bien la situation. Aujourd’hui, je vous propose d’en faire le minimum pour le sujet de demain. Vous vous rappelez le principe ? Je vous envoie une lettre en lien avec le guide 365 jours d’inspiration avec des idées pour le sujet du lendemain, afin de vous aider à le préparer.

En faire le minimum, donc. Peu d’efforts. Beaucoup d’effets.

Mais le minimum… demande parfois un petit supplément d’attention. Voici quelques pistes pour que vos photos minimalistes soient réussies, en dépit de leur dépouillement :-)

En faire le minimum

Soignez tout particulièrement la lumière, car c’est elle que l’on verra en premier : évitez la lumière directe et n’attendez pas que le jour tombe. En ce moment, autour de 11h du matin, la lumière est superbe.

● Vous avez très peu d’éléments dans votre image, il vous faut donc porter une attention toute particulière à la composition, c’est à dire à la manière dont sera positionné votre sujet par rapport au reste de l’espace. Pensez à faire plusieurs essais : en centrant le sujet, en le décentrant ou même pourquoi pas, en le faisant partiellement sortir du cadre ! C’est peut-être là que se jouera l’originalité de votre image.

● Pensez à la netteté : souvent, surtout sur internet, une image qui n’est pas tout à fait nette ne se remarque même pas. Quand on a aussi peu d’éléments… c’est tout de suite plus visible.

● Pensez aux espaces négatifs. Les espaces dits “négatifs” ce sont les “vides” autour de votre sujet. Parfois, ils peuvent être aussi intéressants que le sujet lui-même.

Comme vous le voyez, avec un sujet très simple, aucun accessoire et sur un simple fond blanc, on a déjà laaaargement de quoi faire, simplement en s’intéressant à la composition.

L’importance de la composition et tout ce qu’il faut savoir pour progresser dans ce domaine, c’est un point qu’on aborde souvent dans l’atelier Insta-Gratitude car j’ai remarqué que c’est quelque chose qui passe régulièrement à la trappe : on s’intéresse à la retouche, au matériel, aux heures du jour… mais la composition qui est pourtant LE point qui vous permettra de faire des pas de géant, est souvent négligé.

Vous le voyez avec les quatre photos ci-dessus : c’est le même sujet, la même lumière, les mêmes réglages de couleurs et pourtant, les photos sont très différentes :)

30 mars - Quelques fleurs

avant

C’est une bonne base : la lumière est douce et l’image bien nette, mais elle n’est pas bien centrée et le miroir ne sert à rien, je vais donc le supprimer.

après

J’ai “nettoyé” l’image en supprimant le miroir en haut à droite qui ne servait à rien. Et appliqué mes réglages préférés du moment (ça change tout le temps).

Je n’en fais pas souvent, pourtant, j’aime énormément les photos très dépouillées comme celles-ci, je trouve qu’elles révèlent comme personne la beauté des petites choses du quotidien. Et vous, vous aimez ce genre d’image ?

J’ai hâte de voir vos productions sur Instagram. N’oubliez pas les hashtags : #365joursdinspiration et #atelierinstagratitude pour que je puisse vous retrouver. Bien entendu, vous pouvez aussi me tagguer @annesolange.tardy.

Et si vous êtes inscrite à l’atelier Insta-Gratitude, n’hésitez pas à publier vos photos dans notre groupe privé, si vous avez besoin d’un retour sur un point ou un autre :)

À demain !

Anne-Solange

Retour haut de page