N’attendez pas d’avoir une bonne idée

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

Le grand mensonge qui nimbe l’activité créatrice – si modeste que soit celle qui consiste à prendre une photo en quelque minutes sur un thème imposé – consiste à croire que l’idée précède le geste. Je suis convaincue de l’exact contraire :

Se mettre en mouvement d’abord et se laisser surprendre ensuite.

Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais faire avec ce sujet « sur l’oreiller ». Et puis, qu’allais-je y mettre sur l’oreiller? Un livre? Un chat? Qu’est-ce qui se pose sur un oreiller, habituellement, à part une tête? J’ai pris la première chose qui me tombait sous la main, cette petite boîte en verre, non pas tant parce que je la trouvais jolie que pour son poids qui me garantissait qu’elle se positionnerait facilement. Et c’est ce premier mouvement qui a entraîné tous les autres.

Direction n°1 Un dessin

Immédiatement, mon attention a été attirée par les plis et les volumes et ma première impulsion a été d’en faire un croquis pour mieux les comprendre et les observer. Je me suis bien amusée avec mon petit dessin et immédiatement, j’ai eu envie d’en remplir ma page. Mais la photo du croquis et son modèle, par contre, ne donnait rien du tout. J’ai vite laissé tombé cette piste.

Direction n°2 Une mise en scène

Mon premier essai n’était pas concluant, mais mon attention semblait déjà s’orienter autour du volume et des plis provoqués par la boîte en verre au centre du coussin. En levant le nez, toutes les couleurs autour de moi – celle du canapé, du fauteuil, du tapis – m’ont donné envie de les associer, de les mixer. J’ai tourné un petit moment autour de cette idée avant de me focaliser sur autre chose…

Direction n°3 Un écrin

J’ai donc joué avec les éléments de décos présents autour de moi pendant quelques minutes avant de me rapprocher un peu par hasard de la boîte de coquillage. Cette fois, je savais ce que j’aimais : cette notion d’écrin, la boîte en verre qui, tout à coup, devenait précieuse au centre de foisonnement de reliefs, la couleur du velours d’un vert émeraude qui renforçait encore cette idée d’écrin et ces fameux plis autour desquels je n’arrêtais pas de tourner. J’y étais presque !

21 mars - SUR L'OREILLER

C’est une chose qui se confirme presque à chaque fois : n’attendez pas d’avoir une bonne idée pour vous y mettre. C’est en vous mettant en mouvement, en tournant autour de l’objet que vous cherchez à prendre en photo, en vous imprégnant de sa présence, que vous parviendrez à entrer en relation avec votre future idée.

Et vous, à quoi avez-vous pensé autour de ce thème ? Pour me montrer vos photos (j’ai très envie de les voir), ça se passe sur Instagram avec les hashtags : #365joursdinspiration #atelierinstagratitude

Et bien entendu, vous pouvez aussi me tagguer @annesolange.tardy. N’oubliez pas non plus de partager cette lettre, auprès de votre communauté, si elle vous plait. Et si vous avez envie qu’on aborde ici certaines questions particulières, il suffit de m’envoyer un petit mot :)

À demain pour une nouvelle proposition créative.

Anne-Solange

Retour haut de page