Développer ses idées

Rester inspirée ?

Les lettres créatives

directement dans votre messagerie

Cette lettre est gratuite. Mais comment est-ce possible ? Chaque fois que vous soutenez mon travail, par exemple en achetant une de mes formations, un de mes livres ou une aquarelle, ou simplement en en parlant autour de vous, vous contribuez à assurer son existence.

Chère âme d'artiste,

Avez-vous eu l’inspiration pour “Le plaisir” qui était le sujet d’hier de votre guide ? Aujourd’hui : À ma montre. Avez-vous une idée de ce que vous allez faire avec ça ? C’est typiquement le genre de sujet super terre à terre qui ne m’inspire pas du tout.

Pour sortir de l’ornière, voici comment j’ai procédé. J’ai quelques instants pour établir une liste d’au moins dix idées qui tournent autour de la question. Ici, par exemple, voici ce que j’ai listé.

Une liste

Photographier ma montre à mon poignet
● Photographier la montre sur mon bureau
● Photographier les reflets dans la montre
● Trouver comment parler du temps qui s’est arrêté
● Et le changement d’heure ? Y a-t-il quelque chose à faire avec ça?
● Parler de ce qui se passe au moment où je prend la photo, se focaliser sur l’heure qu’il est et ce qu’on fait à ce moment-là.
● Dessiner une horloge avec autre chose que des chiffres pour parler du temps qui s’écoule autrement.
● Illustrer le ralentissement
● Un sablier ?
● Photographier plusieurs montres à des heures différentes.
● Faire une mise en scène de ma montre avec des objets du quodidien en relation avec ça. Par exemple, les outils que j’utilise en ce moment : ordinateur, tasse de thé, lunettes, carnet de to-do-lists…
● Une montre cassée ? (un peu mélodramatique, quand même)

La raison d’être de ce genre de liste est toute simple, elle permet de prendre de la hauteur par rapport au thème et à s’en éloigner pour le faire coller davantage à soi (son activité, ce qu’on aime partager sur les réseaux, son style) ou au moment et à l’actualité.

Au début, les propositions sont presque toujours un peu banales et puis petit à petit, on élargit, on commence à faire des associations d’idées et c’est là que ça devient intéressant. Peu importe qu’on en ait 5 ou 30 : quand on sent qu’on n’ira pas plus loin, on peut s’arrêter et choisir celle qui nous semble la plus enthousiasmante. Celle qu’on a envie d’essayer. Mais avant d’aller plus loin, c’est à vous de jouer, maintenant :

Faites une liste de dix idées pour interpréter le thème du jour

Ensuite, que peut-il se passer ?

Eh bien… il n’est pas impossible que, comme moi, vous passiez d’abord un certain temps à tourner autour de la mauvaise idée. Je me suis d’abord focalisée sur les reflets, qui n’a rien donné mais m’a appris beaucoup de choses (cela fera probablement l’objet d’une future proposition créative). Mais cette liste a suffit pour activer mon imagination et tout le temps passé à m’énerver sur des fichus reflets qui ne donnaient rien m’a mise en action. Et c’est précisément ce que l’on cherche avec ce genre d’idée. Pour vous donner une idée, voilà le fruit de mes essais ratés :

J’y ai passé un bon moment. Au passage, j’ai eu l’occasion de faire nombre d’observation passionnantes sur la manière de faire et prendre en photo des reflets, mais les photos, elles n’ont vraiment RIEN donné de bon.

En revanche, après ce temps passé à tourner autour du pot, je savais ce que je voulais faire : parler du temps qui s’est arrêté + du temps infini que je passe en ce moment sur les réseaux. Je tenais mon idée. Il m’a suffi de peu de temps ensuite pour installer ma mise en place et, surtout décider que je voulais faire un cinémagraph (ce sont des images en mouvement) :

19 mars - À ma montre

Voudriez-vous que je vous apprenne à en faire à votre tour ? Cela vous prendra sans doute plus de 5 minutes mais l’amusement est garanti et le résultat super super satisfaisant. N’hésitez pas à me faire vos retours, ils m’aideront à préparer les prochaines lettres de ce journal de créativité :)

Pour me montrer vos oeuvres (j’ai très envie de les voir), ça se passe sur Instagram avec les hashtags : #365joursdinspiration et #atelierinstagratitude

Et bien entendu, vous pouvez aussi me tagguer @annesolange.tardy. N’oubliez pas non plus de partager, partager, partager le lien pour s’inscrire à cette lettre, auprès de votre communauté, plus on sera nombreux, plus ce sera amusant !

À demain pour une nouvelle proposition créative.
Anne-Solange

PS : j’ai trouvé un nom très cool à cette lettre. Un nom que je réservais à un autre projet… mais, eh bien on dirait que tout prend un tour inattendu en ce moment. Alors je vous le dirai dans quelques jours :)

Retour haut de page